DMLA : prévention et dépistage
MA SANTÉ
Mercredi 22 mars 2023
14:15 / 14:45
Agora Santé

Intervenant(s)
Docteur Jean-François GIRMENS, Ophtalmologiste, Hôpital national des 15-20

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de malvoyante, en France, chez les personnes âgées de plus de 50 ans : ainsi un million de personnes seraient concernées, par une forme plus ou moins sévère de la maladie.

S’il est impossible d’agir sur l’âge ou la susceptibilité génétique, il est possible d’intervenir pour éviter d’autres facteurs de risque : adopter une alimentation saine (riche en oméga 3, pigment musculaires et anti-oxydants) et équilibrée en luttant contre le surpoids et l’obésité, supprimer le tabac, protéger les yeux du soleil…

S’il est impossible de guérir la DMLA, il existe des traitements pour certaines complications (DMLA « exsudative » ou « néovasculaire », et bientôt DMLA « atrophie »). Il est donc capital de les dépister : entre des consultations régulières chez l’ophtalmologiste à partir de 50 ans, une auto surveillance de la vision est utile. En cas de baisse importante de la vision, une réhabilitation est envisagée.

Organisateur
Hôpital National des 15-20

#DMLA
#maladie de la vision
#ophtalmologie
#rétine
#troubles visuels