Le parcours prévention seniors

Au Salon des Seniors de Paris 2017

Depuis 19 ans, la santé a toujours fait partie des grandes thématiques du Salon des Seniors puisqu’un village lui est entièrement dédié. Il rassemble des acteurs de la santé pour vous apporter toutes les réponses à vos questions. Centré sur l’information, la prévention et le dépistage, son objectif est de prévenir les maladies liées à l’avancée de l’âge et leurs conséquences.

20 sujets traités autour de 3 axes :

Dépister pour traiter tôt

Adapter son mode de vie pour mieux vivre son âge

Un usage raisonné des traitements

Retrouver les meilleurs experts sur :

Les stands « Parcours Prévention Santé »
L’Espace Conseil
L’Espace Sport avec des animations
Des conférences
Des ateliers santé

Ce projet est réalisé avec un Comité Scientifique composé de professionnels de la santé, présidé par le Professeur Gilles Berrut – CHU de Nantes, Président du Gérontopôle des Pays de la Loire et le Professeur Olivier Hanon – Hôpital Broca de Paris, Président du Gérontopôle Île-de-France.

Il est également composé du Docteur Jacques Pieri – Médecin Généraliste, Frédérique Poulain Bon – Elue à l’Union Régionale des Pharmaciens Ile de France, Loïc Coquisart, Masseurs Kinésithérapeutes, Maryline Pecnard, Secrétaire Général de l’Ordre National des Infirmiers et le Cabinet Affinités Santé.

Interview du professeur Berrut :

Quels sont les 3 conseils que vous donneriez à un retraité pour vivre en forme ?

Les trois conseils essentiels peuvent se résumer par le trio manger-bouger-parler :

  • La nutrition, la variété des aliments est essentielle, en veillant à un apport suffisant en protides (viande et poisson).
  • L’activité physique même sans être sportif. Veuillez à toujours effectuer une activité physique, avec un peu d’effort mais sans excès.
  • Le lien social, parler avec les autres, faire des rencontres et même accepter d’être dérangé par les autres sont des excellents stimulants cognitifs.

 

Quels sont les grands progrès de la médecine que vous avez constaté depuis 20 ans pour  la génération des 65 ans -75 ans ?

En termes de santé publique, les principaux progrès ont été réalisés par la prévention des maladies cardio-vasculaires et des complications du diabète.
En termes de succès thérapeutiques, c’est sans aucun doute dans le domaine du traitement du cancer de la personne âgée que les progrès de pointe ont été réalisés. Aujourd’hui moins d’une personne sur deux qui a un cancer va en mourir, et les traitements sont beaucoup mieux tolérés autorisant un volontarisme même au grand âge.

Quel sont selon vous les sujets de santé principaux des 10 prochaines années ?

Le risque infectieux est paradoxalement plus élevé aujourd’hui qu’il y a 10 ans. Apparaissent de plus en plus de bactéries résistantes à tous les antibiotiques existants. L’autre sujet de santé que l’on pensait avoir dépassé est la mortalité par la grippe. On assiste à un effondrement de la proportion de personnes vaccinées tant pour les personnes âgées que pour les personnels soignants à leurs contact. Il faut rappeler que la vaccination contre la grippe ne contient pas d’adjuvants et que si son efficacité est incomplète elle reste le seul et unique moyen de réduire la mortalité. Celle-ci a été de 17 000 morts depuis le 1er janvier 2017 ce qui doit nous amener collectivement à une prise de conscience.

Le principal progrès que l’on espère est un moyen thérapeutique de prévenir et de traiter les troubles cognitifs dûs à la maladie d’Alzheimer et aux maladies apparentées, les travaux se poursuivent et il faudra beaucoup de ténacité collective et d’investissements industriels pour faire des progrès dans ce domaine.